RESEAU SABRE

 Entrée par Marcel Loubens, une équipe a fait le puits qui rejoint le réseau et l'autre a rejoint la salle de dépilage et devais rejoindre le réseau par le méandre.
  On devais se retrouver au milieu.
   La première équipe est arrivée rapidement au réseau mais la hauteur d'eau a stoppé la progression. Je me suis mouillé jusqu'à la taille pour tenter de motiver    les troupes et de voir le suite, mais une voute mouillante 10m plus loin a définitivement noyé tout espoir de passage.
   De l'autre coté, les Burles se sont tapé le méandre (moyenne de 30cm de haut, 1m de large sur lit de terre séche) mais n'ont pas équipé le puit final (-17m) car la corde n'avais pas suivi (je crois).
 
   La première équipe mange sur place, la deuxième fait demi tour et rejoint la première. La première laisse la place pour manger et vas visiter la salle de dépilage (impressionnante) le méandre (trop galère) équipe le puits et tente de rentrer dans le réseau qui est beaucoup, beaucoup, mais vraiment beaucoup plus étroit que sur le plan...
   Après 1h de combat et 10m de progression, Karine et Olivier renoncent sur une étroiture de 20cm a moitié dans l'eau. Pendant ce temps, Philippe et David se bloquent en cherchant un autre passage. Il faudra bien 30mn et beaucoup de self-control a David pour s'en sortir.
  Pour résumé, on a perdu un peut de temps, ce qui fait que Jean Marie est venu nous chercher. 
  On a su beaucoup plus tard, qu'il étais venu a notre rencontre surtout car notre président qui déséquipais l'autre puits avait TOUT déséquipé (même le puits d'entré) et nous avais abandonné au fond du réseau.
 Tout le monde (les Burle en tête) étant partis aux champignons, Jean Marie s'était re équipé pour venir nous chercher...

 La pluie a la sortie, a clôturée cette chouette sortie spéléo...

 OLIVIER A