ASSOCIATION SPELEOLOGIQUE DU SUD-EST

ASSOCIATION SPELEOLOGIQUE DU SUD-EST

CR WE Albion du 26-27/03/2022

Sortie Week-end plateau Albion Mars 2022


Nous étions 9 pour ce WE sur le plateau d'Albion.
Agnès, Anabelle, Jean-Louis, Jean-Luc, Florian, Hervé, Emmanuel et Olivier
Rim, Seb, et Bernard ayant due renoncer pour des raison de santé...

Rendez vous le vendredi soir au gîte de l'ASPA a St Christol avec un apéro pour attendre les dernier (le président et la secrétaire qui se font désirer).
Un super repas préparé par Harry (un ancien du club, BE spéléo, qui gère maintenant le gîte pour ceux qui ne le connaissent pas), et une nuit agité par des ronflements mesurable sur Richter (parait-il...).

Samedi matin pt déj a 7h30 pour une entrée dans le Julien (qui est juste au bord du village) prévue a 10h00. Le temps que Annabelle et Jimmy trouvent le gîte, qu'on se répartisse dans les voitures et qu'on y monte, on est quand même en avance.
On en profite pour regarder l'entrée de l'aven des Neiges juste a coté. Il semble bien étroit et on est tous content d'entrer par la belle plaque d’égout qui ferme la large buse d'entrée du Jullien.
10h00 Jean-Louis nous ouvre la marche sur la corde en place et c'est partit... Et on attend...
9 a la suite, chaque frac prend du temps, et les 130m de petits puis enchaînés sont long a passer.
La corde n'est pas très souple et quelques mousquetons de confort auraient été appréciés.
Mais on arrive quand même en bas pour retrouver J-L qui piétine d'impatience.
On laisse les kits du repas du soir et on part dans le méandre, le shunt avec ses étroitures pas étroites ( ;-) ), de belle concrétions, rognons de silex, fossiles d’huîtres... J-L et Olivier partent en avant pour équiper le P50 (tant redouté par Emmanuel et d'autres).
Magnifique puits, facile a équiper si ce n'est qu'on se retrouve pendu dans le vide et qu'il faut attraper une prise au lasso pour atteindre le frac suivant...
On se retrouve tous en bas puis en haut de l'éboulis pour manger dans la grande salle de l'Aze après 5h de descente.
Annabelle, Jimmy, Jean-Louis et Floriant décident de poursuivre en équipant le P20 et la vire pour aller dans la galerie du Costard pendant que les autres commencent a remonter.

Le P50 se passe bien, Emmanuel compte 137 pompage pour le monter, Hervé n'en peut plus, Jean-Luc insulte son pantin, Agnès est ravie et Olivier est content de ne pas avoir a le déséquiper.
Le méandre passe trop bien, mieux qu'a l'aller, on se demande même si on est bien dans la même étroiture qu'a l'aller?
On récupère les kit de repas du soir, mais à 18h personne n'a faim. On les a descendu pour rien il faut les remonter. :-(
On laisse leur repas aux autres qui arriverons plus tard et on attaque la monté... interminable de frac. Mais combien il y en a? La buse en pvc de sortie semble irréelle tellement elle était attendue. Emmanuel sort en 1er, Olivier attend les autres dans le froid de la nuit, Hervé fini avec le baudrier aux genoux, Agnès est ravie et Jean-Luc jette son pantin...
Les autres nous ont rattrapé, Florian sort juste après en râlant d'avoir eu le kit de repas du soir a remonté en plus de la corde du P50...
Objectif -200 atteint pour l'équipe du fond. Objectif P50 atteint pour Emmanuel. Objectif grande explo réussi pour tous.
Sortie a 8h00 pour le 1er, à 22h00 on est  de retour a l'ASPA.
On mange notre pique-nique du soir a l'ASPA, avec un petit apéro pour fêter notre réussite, douche et une bonne nuit...

Au réveil les courbatures semblent générales. Petit dej avec les conseil et anecdotes toujours aussi passionnantes d'Harry avant de charger les voitures et partit au Rousti.
On vise le fond inconnu des participants du dernier stage perf / initiateur qui y ont pourtant bien passé 30h a chercher les collembolles, topographier ou initier...
Agnès équipe le puits d'entré et en profite pour recevoir un petiot cours d'Harry sur le noeud de chaise avec clef Yosemite...
Pont de singe, visite la pt salle concrétionée puis Jean-Louis part équiper le fond par l'étroiture étroite suivi par tous ou presque. On en oublie Jean-Luc qui, ne nous trouvant pas en sortant de la pt salle, part tout seul vers la sortie.
Vire déjà équipée, mais main courante du puit un peut compliqué. Olivier prend le relais pour la suite... étroite, boueuse et de plus en plus resserrée. J-L et Agnes rejoignent et on dit aux autres de ne pas venir. Ce n'est vraisemblablement pas là.
En remontant on aperçoit la lucarne qu'il fallait prendre pour atteindre la salle du lac... raté, se sera pour la prochaine fois...
On sort par la grande conduite forcé et la trappe, et Floriant en profite pour étaler sa science des collemboles.
On pique-nique dehors pour profiter du soleil et de la visite des gendarmes venu faire de la prévention incendie.
Il n'est pas tard, Jean-Louis nous entraîne a la recherche du Rousti 2 et Rousti 3 qui sont en cours d'exploration et juste a coté (quand on sait ou ils sont).

On se sépare vers 15h pour un retour a la maison.
Nettoyage des cordes et kit bien boueux pour les plus chanceux (toujours les mêmes dirons certains)...

Un super WE avec de super grottes et de supers participants a refaire très vite. On est pas obligé de faire un -200 a chaque fois non plus, mais le Souffleur ou l'Aubert me tentes bien...

Les photos c'est par ici : 20220326 WE Albion Jullien et Rousti