ASSOCIATION SPELEOLOGIQUE DU SUD-EST

Club des Bouches du Rhône depuis 1954

ASSOCIATION SPELEOLOGIQUE DU SUD-EST

Articles de assespeleo

    • Olivier ANTERRIEU
    • trets
  • CR Initiation Ragail de Néoules 27/11/2022

    CR sortie Néoules ce dimanche 27 novembre – TPS 3h30

     

    Nous étions 15 vaillants guerriers pour cette sortie d’initiation :

    Nicole, Marie-Christine, Martine, Emmanuelle, Mathias, David, Célia, Alex

    et pour accompagner : Jean-Bernard, Olivier, Agnes, Mathieu, Emmanuel, Hervé, Jean-Louis

    Tout le monde est à l’heure au rendez-vous de Néoules, on peut donc finir d’arriver au parking de la cavité. Et là commence le grand déballage : café, thé, Viennoiseries …..

    Mais il faut bien ça pour commencer une journée de ‟ SPA ”  !

    Finalement après distribution des casques, et 5 minutes de marche on arrive à rentrer dans la cavité.

    Et là, c’est comme on peut tellement c’est étroit, à chacun sa technique :

    sur le dos, sur les fesses, sur les genoux ….

    Mais que se passe t-il ? On en a déjà perdu deux ! perdu Emmanuelle, perdu Agnes !

    Non elles ont fait demi-tour, un petit coup de stress dans le boyau pour Emmanuelle.

    Enfin bref, tous les autres progressent en évitant de se mouiller les pieds.

    C’est peine perdu car finalement il va bien falloir se lacher. L’eau n’est pas froide, tant mieux.

    Progression jusqu’à la salle de la bougie, belles concrétions. Mathieu essaie d’immortaliser la troupe avec son bel appareil , mais pas facile la mise au point sous terre.

    Et c’est reparti pour la salle des carottes. Si on passait par là ? Non c’est mieux par là ! là ca coince, là ça glisse, Olivier mets la corde se sera mieux ! On se retrouve tous enfin au milieu des carottes!

    Colonnes, Fistuleuses, ..mites et ..tites . C’est beau mais il restera encore du nettoyage à faire !

    On poursuit par la salle des sables, grandiose, les lampes ont du mal à percer la pénombre.

    Mais il faut aller au bout, passer les Gours, la méduse, on arrive enfin au lac .

    On jette un coup d’oeil au fil d’ariane et à la beauté de cette eau limpide.

    Emmanuel se lâche, tel un poisson, à fond la caisse dans la flotte, direction la voûte mouillante.

    Il sera le seul à aller explorer la suite jusqu’au premier siphon. Etait-ce bien prudent, seul ??

    Bon le revoilà, trempé jusqu’aux os, on peut y aller, il faut bien penser au retour.

    Alors là recommence le calvaire pour les genoux, mais finalement ça va plus vite que dans l’autre sens. On fait quelques pauses, on repart, on descend l’échelle, ça y est on arrive à la concrétion cassée, on n’est plus très loin , on retrouve le soleil. Agnes et Emmanuelle sont là à nous attendre !

    Reste l’ultime épreuve : l’apéro ! Il est 13h30. Tout le monde est ravi.

    On peut avaler les sandwichs (sec cette fois pour certain)

    Et quand arrive enfin les gateaux d’Agnes tant promis, là on finit de se lâcher complètement.

    En conclusion, je crois qu’on peut dire que l’initiation a été réussie, à en croire les bruits de couloir.

    On a essayé de faire découvrir notre passion, très bonne ambiance comme d’habitude.

    Merci à tous.

     

    Jean-Louis

  • CRs sortie Petit Saint Cassien du 19/11/2022

    CRs sortie Petit Saint Cassien du 19/11/2022

    Nous étions 10 pour cette sortie au Petit Saint Cassien, tellement impatient d'aller sous terre qu'au point de rdv on s'accorde un 2eme petit dej avec café et viennoiseries.

    Bon finalement on y va, Olivier et Yoann en mode course pour descendre au fond, les autres en mode plus tranquille avec pour objectif le Camp.

    En dehors du puit d'entrée, la cavité est équipée, on enchaine les puits, on se remémore les manips pour certains et on vérifie les équipements en place. La descente déroule... même un peu trop, on s'arrête pour un visuel sur la topo, effectivement on a dépassé le Camp sans s'en rendre compte et on a attaqué le premier méandre.

    Finalement avec les 2 Manu et Hervé on s'engage un petit peu les autres s'occupe de trouver l'emplacement adéquat pour le pique nique.

    Après notre petite pause gastronomique on attaque la remontée. On est nombreux, on sait que ça va prendre un petit peu de temps. Hervé s'entraine aux conversions...imaginaires, la prochaine fois il faudra un peu plus de concret.

    D'un coup on entend des voies et on aperçoit de la lumière derrière nous....les deux sportifs sont déjà là, belle prestation mais on sent quand même que la fatigue est bien présente.

    Sortie vers 16h30 sous le soleil. Petit goûter bien mérité et sobre, thé et brioche. Agnès on aurait volontier pris une petite part de gâteau en plus.


    Au final une bonne sortie dans une bonne ambiance et avec une équipe de choc.

     

    Pour l'équipe du fond, on est effectivement partit a fond. Mais rapidement rattrapé a l'entré par les autres.

    Évidement, du coup on a discuté 1 plombe sur l'équipement :D

    Descente rapide jusqu'au camp, tellement rapide que je n'ai pas pris le temps de faire un noeud sur la corde légèrement usée en bas d'un puits (il restait au moins 3 fil a l’âme, rien de grave :D ) J-Louis s'en est chargé (on peut compter sur lui pour la vérification du matériel...)

    On attaque le petit méandre, a fond... i fait chaud... arrivé au grand méandre, je vois Yoann qui essaye d’éviter la première flaque d'eau...

    "Ne prend pas cette peine, tu vas te cramer et tu ne pourras pas éviter les suivantes!"

    Effectivement les suivantes sont tellement haute qu'on finit par se baigner presque entièrement, allongé dans l'eau.

    Heureusement elle n'est pas froide. Par contre on en oublie le sandwich dans nos mini-kits. La prochaine fois il faudra les mettre dans un sac étanche...

    On atteint la fin du méandre avec soulagement. La descente des puits se fait ultra rapide. Les plongeurs spéléo n'aiment pas les fractionnements, tout équipé en déviation.

    Yoann s'étonne de ne pas voir de corde en bas du P28, heureusement que je sais qu'il faut passer par le petit boyau pour atteindre le P30 et l'autre siphon car dans notre précipitation, on a pas pris de topo :D

    Le couloir du siphon est encombré de matériel de plongé, on ne va pas remonter une bouteille vide? Non, on a pas le temps si on veut garder le rythme et sortir avant 14h ;)

    Comme on a plus de sandwich (sec) on remonte sans pause repas, et on se gèle un peu quand on s’arrête tout mouillé...

    Le méandre passe beaucoup mieux qu'a l'aller. il s'est élargi ou je deviens bon? ou c par ce que Yoann a pris le kit? ;)

    A la fin du petit méandre on entend des voies... ils sont encore là. on les rattrape dans la monté et ils nous laissent passer car l'attente mouillé est un peu froide.

    Une fois tout le monde sorti, on peut enfin manger une bonne brioche et un thé chaud pour se réchauffer...

    Une belle sortie sportive, on prendra des photo la prochaine fois pour ceux qui hésitent a aller au fond.

  • CR sortie rancs de chabrier 2 et 1 puis Arva claire 12/11/2022

    COMPTE RENDU sortie rancs de chabrier 2 et 1 puis Arva claire


    présents : Bernard, emmanuel Robert, Thierry, Olivier et Agnès
    TPST rancs : environ 2h 30
    TPST arva claire : 3h20 environ


    Retenons par exemple :
    Le faux départ avec l'oubli du GPS, des cartes et de l'appareil photo ! Bravo les organisateurs !!!
    Tout cela nous a bien servi par la suite ;-)
    Thierry essayant de garder sa voiture un minimum propre après les 2 rancs... et avant Arva Claire
    Sacré challenge!
    Bernard frolant l'hypo à la sortie de ranc 1 et attendant impatiemment le pique nique !
    La fine équipe des 5 pique niquant au beau milieu de la chaussée, Agnès jouant la grand mère avec
    sa charlotte à gateau, Thierry avec un petit sandwich spécial étroitures et les oeufs " d'Aglaé et
    Sidonie" que dégustait Bernard.
    La prise d'élan d'Emmanuel sur la 2° tyrolienne d'Arva claire ce qui a faillit finir en 2 emmanuels
    contre la paroi !
    Bernard s'apprétant à descendre le rappel d'Arva Claire sans descendeur ! On aime le risque à
    l'ASSE !
    Et enfin, les tenues toujours impec d'Emmanuel tirées à 4 épingles quelles que soient les
    circonstances ! même sous la combi !


    ACCESSOIREMENT ;-) ;-) ;-) lol : les magnifiques triangles de calcite de ranc 1 et ses
    fistuleuses , le superbe lapiaz de voûte de ranc 2 et sa vire "chaude" (comme le disait Karine) que
    nous n'avons pas vaincue cette fois encore , toutes les magnifiques concrétions d'Arva claire et son
    superbe porche de sortie à la nuit tombante...

    Merci à Karine et Jean Louis pour vos conseils précieux et avisés ainsi que les documents.
    Merci aux responsables matériel pour l'organisation préalable
    Merci à Olivier pour le nettoyage du matériel
    Merci à tous pour votre participation active et sympathique ayant permi de passer une
    SUPER JOURNEE bien remplie avec images et souvenirs plein la tête
    Départ 19h environ


    AB

  • CR Initiation à la Castelette du 08/10/2022

    COMPTE RENDU SORTIE INITIATION du 08 10 2022 à la castelette

     

    Logistique au TOP: grande table, jolie nappe bien ajustée, café, boissons fraîches, viennoiseries et bons gateaux. C'est ainsi qu'une journée spéléo commence et finit bien ;-)

    Ambiance fort agréable, l'impatience de la découverte est grandissante

    Chouette, il ne pleut pas!

    Allez! L'équipe des 14 s'en va motivée passer 6 heures sous terre

    Sacré Jean Louis qui a su trouver les mots pour convaincre : "ça descend juste un peu, vous verrez..."

    Toute petite marche d'approche vers la grotte (30 mn à suer !) : c'est quand qu'on arrive ???!

    Etroiture d'entrée : ça donne desuite le ton à Chantal qui en oublie même sa tendance à la clostrophobie.

    Le joli puit de 25 m... ! Et oui c'est par là la suite !

    Encore un peu de dépassement de soi et d'adrénaline avec la méduse.

    Jean Louis nous avait t-il parlé de cet animal... ?

    TIRER SUR LA POIGNEE ET POUSSER SUR SES JAMBES !

    On va en rêver cette nuit... !

    Trop c'est trop !!! ou alors " c'est trop bien!!!" En tous cas merci à Florian et Olivier postés en haut et en bas de la méduse

    Et pour ceux qui en veulent encore, passage du tobbogan et de la vire pour atteindre la voûte mouillante

    Ouf ! Enfin l'heure du pique nique. On n'a jamais autant apprécié un sandwich, une salade ou un paquet de chips! Le goût du réconfort...

    Ne pas rester trop longtemps immobile pour éviter l'hypothermie donc...

    A fond la tyrolienne en direction de la sortie ! Bernard assure.

    Emmanuel et Matthieu se chargent de la dernière vire alors que les plus téméraires remontent le P25.

    Déjà fini ? Zut... plus de passage dans le vide... ni de remontée sur corde... à moins de prendre en forêt un raccourci par une paroi légèrement abrupte équipée de barreaux et d'un cable

    Organisation ASSE : remarquable !

    Raphaël du haut de ses 11 ans a "grave" assuré, même pas peur !

    Ensembles, nous avons fait une super équipe et permis à Guy d'immortaliser en photos cette expérience unique sous terre

    "Désirée" ;-)

  • CR Formation falaise Gaudin

    COMPTE RENDU SORTIE FALAISE GAUDINS

    le dimanche 18/09/2022

     

    Présents : Olivier, Emmanuel GEFFROY et Ab

    Durée formation falaise : 5h (10h à 15h)

     

    Présentation à Emmanuel par Olivier de l'équipement et du matériel spéléo, avantages et inconvénients de divers modèles.

     

    Équipement de voie 1 (celle sans frac) par olivier et de celle de droite (voie 2) par Ab.

    Équipement de la vire et du ressaut faisant la suite de la voie 1 par Ab pendant qu'olivier encadrait Emmanuel.

     

    Apprentissage pour Emmanuel G. de la montée et descente sur corde, le passage de fractionnement, de noeud, de déviation, la conversions, le tout dans les 2 sens bien sur.

    Comme Emmanuel est très doué, il nous restait du temps avant le pique-nique...

    Ab et Olivier ont donc réalisé quelques exercice de secours à l'ombre de l'arbre, au bas du ressaut, le TOP !.

     

    *décrochement sous le regard étoné d'Emmanuel

     

    *Balancier sur minitrack où le sauveteur restait en haut du ressaut : remontée et descente de la victime accrochée "tétanisée de peur sur la corde ! " ou plutôt de rire !!!

    *Automoulinette sur poulie simple où le sauveteur descendait à hauteur de la victime (accrochée à la corde) pour la remonter en haut du ressaut. Grande discussion sur la physique du poids et contrepoids : Emmanuel et Olivier étaient dans leur élément ! Merci pour leur infinie patience...pour leurs pauses photos/video... !

    *Descente et remontée du ressaut pour une personne souhaitant simplement être aidée (non accrochée sur la corde)

     

    Merci Emmanuel pour la crème solaire, les biscuits salés et sucrés !

    Merci Olivier pour la transmission de ton précieux savoir et ... Grease :-) (A fond dans la voiture :D )

    Merci Ab pour cette vire qui était si bien tendue (tout du moins au début ! Car après 5h de travail acharné, un des tronçons baillait un peu)

     

    NB : la corde qui courait d'un seul tenant du haut de la falaise jusqu'au bas du ressaut via la vire était un peu juste en longueur, 5m de plus aurait été bien. Donc prévoir 40m (et pas 35m) et se décider a prendre la prochaine fois le tamponnoir pour ajouter un 2eme point en début de main courante et faire une déviation plus simple sous l'arbre...

  • CR sortie enfants au vieux MOUNOI le 27/08/2022

    COMPTE RENDU sortie enfants au vieux MOUNOI le 27/08/2022

    présents : COULET Bruno, mathias, raphael et malaury, MUTELLE hervé et mathias, JOURDAN juylian et BARTHELEMY Marie Caroline, Jean Louis, Oliver et Agnès.

    TPST : 2h

    Toute la petite équipe était présente au RDV à 9h30 au parking, même jean louis qui nous a honoré de sa présence pour cette première sortie « test » de « reprise » :-)

    Après une petite intro aux participants sur l'environnement et les consignes de sécurité, un petit morceau de gateau au chocolat pour prendre des forces, nous voilà partis en direction de la grotte avec des enfants plein d'enthousiasme, d'entrain et d'energie ! En chemin, petite halte à l'ancienne ferme du mounoi pour quelques rappels de géologie.

    Après une courte marche d’approche, on atteint la baume à 10H45 où nous nous sommes habillés. Dernier breefing où a été présentée la topographie aux jeunes en leur disant de bien retenir le chemin en regardant derrière eux, mémorisant des points de repère. Pas de fil d'ariane en spéléo …. !

    11h et c'est parti ! Première découverte du porche d' entrée et des mini cavités avant de débuter la réelle explo par la salle inférieure.

    L'histoire commença ainsi : « Il était une fois au vieux mounoi, un boa rampant à travers gours, colonnes, stalagmites et stalagtites, voulant dévorer une méduse. Pour cela le boa appuya sur un bouton de sonnette pour attirer sa proie... mais sans succès ! Au lieu de ça, il arriva dans une grande salle sous une voûte scintillante de paillettes où il ne vit que des dents de requin mais trouva le plus beau des trésors : le cube diamanté ! » La mission confiée à nos jeunes explos fut de trouver des concrétions/formations ressemblant à tout cela. Défi brillamment relevé par tous !

    Première étroiture d'entrée où certains n'auraient jamais imaginé passer ! Progression à travers les blocs, un petit quatre pattes histoire de tester les genouillères... ou les genoux !

    Equipement d'un petit ressaut par Olivier avec une corde à noeuds au tout début ainsi que d'un plan incliné dans la salle intermédiaire afin de mettre à l'épreuve les enfants. Les plus téméraires sont passés deux fois en ramping et à la corde où jean Louis les attendait avec bienveillance et leur a montré des concrétions sur les parois. Séance photos improvisée ! Merci Olivier pour les souvenirs ;-)

    Petite collation pour certains pendant que le reste du groupe progressait vers la salle du lac. Tous ont été surpris par sa taille et sa beauté !

    Puis le classique petit exercice du silence dans le noir... où nous avons tous entendu extrèmement distinctement une goutte d'eau dans un silence religieux et le noir complet !!! sacrés garçons ! Le gage sera la fois prochaine de marcher d'un point à un autre dans le noir !!

    Déjà l'heure du retour...

    Il est 13h et nous voilà dehors, nous mettant à l'aise pour profiter de la chaleur dont on s'était agréablement passée durant 2h.

    Agréable pique nique à l'ombre. Pour clôturer, des échanges techniques et une démonstration de Mathias M arborant l'équipement d'un vrai spéléo et imitant une progression sur corde sous l'oeil avisé d'Olivier. Même les grands en apprennent sur le sens d'installation du MAVC sur les baurdiers (merci j louis !)

    Puis retour aux voitures avec des enfants … ayant un peu moins d'énergie cette fois-ci ! Pour preuve, batterie HS pour certains qui se sont endormis sur le siège arrière ! :- )

    Au fait : Jean louis a validé sa sortie !!!

    Merci à tous et notamment à Hervé et Bruno qui sont de supers papas !

  • CR sortie Saint Eucher 14/08/2022

    COMPTE RENDU SORTIE SAINT EUCHER du 14 08 22
    présents : Bernard, Matthieu, Olivier et Agnès
    TPST : 6h
    Départ de chez Olivier à 8h15 avant de se rendre au pont mirabeau où nous attendait Matthieu.
    Stationnement au bout du chemin via 4X4 de bernard.
    Petite marche d'approche de 15 mn, vire sans difficulté le long de la paroi sur petit chemin avant
    d'atteindre le porche d'entrée. Beau temps pour l'instant.
    La pauvre st EUCHER a perdu sa tête et ses bras...
    Première étroiture assez sévère donc sélective !
    Belle ballade assez longue, où s'enchainaient petits puits et escalades dans la glaise avec des parties
    bien glissantes. Olivier équipera le dernier puit, leP 13 donnant accès à la salle blanche, comme
    enneigée. Il a rééquipé certains passages car cordes tonchées.
    Ramping sur plancher stalagmitique sur quelques mètres qui nous a rappelé celui de la traversée
    TQS/ SDG! Puis descente de 4 manières différentes du rebord de ce plancher : Agnès en poirier,
    Bernard en glissant sur le bord droit, Matthieu en glissant sur bord droit et finissant devant... Pas vu
    Olivier qui était devant.
    A suivi une belle flaque bien évidemment - sinon ce n'est pas rigolot- qui nous a fait déployer toute
    notre ingéniosité pour l' emjamber!
    Ramping à 4 pattes également.
    On pensait faire vite donc on avait laissé le repas à l'entrée de la grotte. Heureusement qu'il y avait
    des noix de cajou salées et des barres de céréales dans un mini kit qui nous ont redonnées la force
    nécessaire pour rentrer.
    Les plus belles concrétions se situaient au milieu (salle du lustre) et à la fin ("salle blanche") de la
    promenade, ce qui valait le coup de persévérer!
    Retour un peu difficile car nous étions fatigués ... On adore la spéléo mais joie grandissante à
    l'approche de la sortie, à 16h50!
    Change rapide à la voiture avant d'essuyer un gros orage qui nous a fait finir la journée chez Olivier
    devant une glace à la crème (toujours 3 boules pour Bernard !) et du tiramisu.

  • CR Camp Vercors 2022

    COMPTE RENDU DU CAMP SPELEO EN VERCORS DU 30/07 AU 06/08/2022

    Présents : Olivier, Florian, Bernard, Jean luc, Hervé, Emmanuel, Agnès

    Absents (dépités… !) : Jean Louis, Matthieu

    Camping  du gouffre de la croix, chemin du pont de vezor, chatelus

    Durée 7 jours

    DEROULEMENT DU CAMP

    Samedi 30/07/2022 (Oliver, Bernard, Jean luc, Agnès, Emmanuel)

    Installation des 4 premiers arrivés au camping.  Baignade dans la rivière … glacée !

    Arrivée remarquée d’Emmanuel en soirée, tout blanc vêtu !

    Merci à Karine et Bernard pour le prêt du matériel (tente de cuisine, plaque cuisson … et le super fameux pick up !)

    Dimanche 31/07/2022 (Oliver, Bernard, Jean luc, Agnès, Emmanuel)

    Choix de visiter en groupe la grotte d’Envernibard, plus facile, une simple formalité... en apparence

    Grande déception d’Emmanuel qui se languissait pourtant d’affronter le P55 plein vide du Scialet de Malaterre. Pas d’inquiétude Manu, ce sera pour une prochaine fois ;-)

    Prévue pour ½ journée, on y a passé une journée complète ! Elle nous a donné du fil à retordre pour la situer. Grace à une topo, un GPS et à la géolocalisation avec le portable d’Emmanuel on a fini par y tomber dessus en début d’AM .. après avoir mangé au camion et s’être réhydraté (on a tous transpiré comme des malades en déambulant sur les pentes du bois).

    Après avoir passé l’ étroiture d’entrée remplie de moustiques, progression dans un environnement blanchâtre peu concrétionné … jusqu’à un passage assez étroit où Agnès  a un peu coincé, démotivant les suivants ! Olivier, en tête,  s’était faufilé par un autre passage… !  Du coup, fin de l’explo par Olivier et Agnès uniquement donnant accès à une belle salle avec une belle coulée de 8 m environ, normalement en cascade

    Lundi 01/08/2022 (Oliver, Bernard, Jean luc, Agnès, Emmanuel, Florian, Hervé)

    Reconnaissance et équipement du trou qui souffle en vue de la traversée du lendemain.

    TPST 5 heures environ

    Jean –Luc nous attend dehors car des troubles digestifs commencent. Il préfère assurer et ne pas obliger l’un d’entre nous à le suivre et écourter la sortie.

    Florian a équipé, olivier a vérifié et les autres ont suivi. Rencontre d’un groupe de Bulgares à la salle Hydrokarst qui nous a permis d’avoir une jolie photo de groupe.

    On imagine déjà avec joie et impatience la remontée du lendemain, épuisés, avec les kits, dans le méandre, sans fin..., de 25 cm de large, Le toboggan de boue glissante, et les sorties de puits compliquées…

    Mardi 02/08/2022 (Oliver, Bernard, Agnès, Emmanuel, Florian, Hervé)

    Traversée du Trou qui souffle (il porte bien son nom) vers les Saints de Glace avec départ 8h du camping sans Jean-Luc malheureusement, dont la digestion lui joue encore des tours !

    TPST 13h

    Départ 9h des voitures avec marche approche 2 minutes !  Il n’en fallait pas plus au vu de ce qui nous attendait

    L’entrée du trou tout au bord de la route et a ras du sol souffle un air froid qui nous glace (on a pourtant bien fermé la trappe des SDG hier ?)

    Un Guide local nous passe sa corde pour équiper l’entrée car il va faire une courte traversé avec un groupe à partir de la nouvelle entrée (à 50m sur la même route après l’épingle ou on est garé)

    Traversée sans grosse difficulté technique, avec rappels de corde, mais nécessitant une bonne endurance.

    A un moment donné, on a cru devoir laisser Hervé agoniser sur les cordes remontantes des SDG, près de la sortie …  mais la spéléo étant un sport d’équipe, un peu de remotivation et  il a fini cette belle explo à nos côtés.

    Globalement, on a passé le P7 d’entrée puis un impressionnant P30 au bout d’une longue main courant (heureusement équipée). Le rappel de la corde a laissé un petit gout de sans retour. Quelques puits et la Salle de la vire à -100m puis des puits et la galerie de la condensation où il y avait un beau courant d’air. Puit cigale évité par un méandre avec une belle vasque remplie d’eau (équipé pour ne pas se mouiller). Puis laminoir de 100 m environ, interminable, avec plafond bien bas par endroits et plancher lisse et calcifié, agrémenté de quelques jolies flaques d’eau pour égayer la chose ! C’est là je crois qu’Emmanuel a fini par lâcher l’affaire pour ne pas se mouiller les chaussures !!! un vrai régal qui nous a fait apprécier le thé jasmin de Bernard pour nous réchauffer et tester l’efficacité de la couverture de survie. Au passage, on a offert du taboulé maison à un rom qui trainait par là, emmitouflé dans sa couverture de survie, son boof sur la tête MDR !!!!!

    Puis méandre François dont la vire aérienne entrecoupé de petits puits de 5m faisant cent cinquante mètres de long était –bien heureusement- équipée - débouchant ENFIN ! sur la vaste salle de la conciergerie à -225m.  Pour y parvenir, utilisation après vérification par Agnès de la corde en place pour descendre ce puit.

    Puis au sommet, galerie François, vaste et chaotique. Galerie des marmites puis poursuite jusqu’à un P5 remontant équipé, … trémie, salle du soupirail et enfin salle Hydrokarst ou l’on retrouve les Saint de Glace.

    Bravo Olivier et Florian, à ce moment-là, on a su qu’on y était arrivés !  Enfin presque, puisque restait juste la remontée par les Saints de Glace repérée la veille. On en a bien ierch ! et les kits ont fini avec quelques coups de chaussures !

    Balisage OK grâce à des réflecteurs, flèches gravées, et du nez pour suivre les courant d’air.

    Sortie vers 21h30 avec les frontales, sous le ciel étoilé.

    De retour camping, on a cuisiné rapide une omelette et petits pois avant de s’écrouler chacun dans nos tentes. Même Olivier était fatigué, ce n’est pas peu dire…

    Mercredi 03/08/2022 (Oliver, Bernard, Agnès, Jean luc, Emmanuel, Florian, Hervé)

    Personne n’a pointé son nez avant 9h du mat… et personne n’a demandé à faire une cavité !

    Nettoyage des cordes et kits dans la rivière…

    Déjeuner tranquille avec un super taboulé fait maison

    L’AM certains ont préféré aller faire les courses à INTERMARCHE sous la clim (38°C au mieux sur les emplacements bien exposés …) pendant que d’autres ont préféré dévaliser Cabesto – comme Hervé par ex.

    Fin de journée reposante avec défilé d’Hervé en baudrier orange fluo !

    Jeudi 04/08/2022 (Oliver, Bernard, Agnès, Jean luc, Emmanuel, Florian, Hervé)

    Départ 9h des voitures. Montée vers la grotte de Choranche où Florian a évité de justesse un caillou tombé malencontreusement sur son kit. Pas mal de mettre son casque en marche d’approche finalement, même s’il fait déjà super chaud et qu’on transpire.

    En spéléo avertis, on n’avait pas mené une piscine gonflable, NOUS,  pour traverser le  lac ! super bateau, gonfleur, embouts, ficelles…  Tout y était ! au top les responsables matos.

    Gournier en explo jusqu’à la partie fossile où on a pu admirer une belle salle de gours, de magnifiques grosses stalagmites/colonnes, une vasque en soleil. Le crapahutage était de mise dans cette partie glissante de la grotte. On a déjeuné juste avant l’accès N°2 à la rivière.  Ensuite retour de Bernard, Emmanuel et Jean luc tandis que les autres ont poursuivi jusqu’à la salle Chevallier dans la partir active. Après les passages de vires de TQS-SDG relativement « peu » aériennes, on a pu tester les barreaux glissants qui se profilaient en colimaçon parfois, sur les parois !

    Arrivés au pied de l’impressionnante cascade de 12m, nous avons fort apprécié les 2 cordes en place pour nous sécuriser.

    Mais au retour de la salle chevalier, ce ne fut pas la même affaire. Heureusement que Florian ouvrait la marche avec sa rescue pour équiper la paroi de la cascade en fixe car corde en place disparue ... ZUT alors ! ZEN… Hervé et Agnès étaient très sereinement longés DEUX fois, CRAMPONNES aux barreaux, PLAQUES contre la paroi, remerciant PEZL/AV… pour la qualité du matériel ! Ça aurait été ballot de chuter de 12m contre la roche.

    Retour (en néoprènes) bien passé, Florian a ramené le bateau avec les kits sur la berge et on a fini par une plongée dans le lac pour rentrer.

    En aparté, je ne sais pas ce que faisait Hervé allongé en slip dans le coffre de sa voiture criant à Olivier : vas-y, encore!  En tous les cas il est ressorti habillé, la néoprène dans le sac.

    Quant à Florian, pas de bol, Bernard avait ses rechanges dans son pick-up donc retour torse nu au camping. On a bien ri…

    Dîner au resto du camping sans Emmanuel qui avait dû nous quitter pour un RDV : apéro, hamburger, ravioles au bleu, frites. Très peu de salade verte… c’est quoi ça la salade ? inconnu du vocabulaire spéléo.

    Mention spéciale pour Bernard avec 3 énormes boules de glace pour le dessert ! Privilège de l’ancienneté au club ?

    Vendredi 05/08/2022 (Oliver, Bernard, Agnès, Jean luc, Florian, Hervé)

    Lavage du matériel perso dans la Bourne la matinée avant le départ vers 14h de Florian et Hervé qui ont plié leur tente en plein soleil…

    AM promenade au Scialet de Malaterre et à la glacière de Corrençon, sans Jean luc qui avait encore des problèmes digestifs.

    Finalement, il nous a sauvé une grande partie du matériel et provisions car quand l’orage a éclaté vers 18h, il avait eu le temps de rentrer presque toutes les affaires… excepté le gros sac de Bernard qui s’est transformé en bassine ! Apéro et pâtes carbo dans le pick-up avant de finir au resto re-goûter les glaces, voir si elles étaient toujours aussi bonnes. La soirée moules frites du camping s’était transformée en soirée nugget’s frites aves les gérants en alerte.

    Samedi 06/08/2022

    Petit dej debout (sièges trempés de la veille) puis pliage du matériel, tentes et affaires trempées….

    Départ vers 11h, fin du camp….

    Un grand merci à tous pour votre bonne humeur, les parties de rire, l’aide de chacun pour que tout se passe bien en amont du camp et pendant… et avant tout à nos deux initiateurs présents sur place qui ont assuré la sécurité des sorties. Sans oublier Agnès pour l‘intendance sans faille et les bon petits plats diététiques, mais pas trop…

  • CR Sortir grotte de l’Eléphant 09/07/2022

    Hier, Bernard, Matthieu et moi avons été dans le Gard, sur la commune de St Privas de Champclos (nord de la Cèze) pour visiter la grotte de l’Eléphant et deux autres petites grottes (Ranc de Chabrier 1 et 2).

    Bien que n’étant pas très éloignées l’une de l’autre (500 m à partir de la voiture), les marches d’approchent ont été éprouvantes… du fait de la chaleur
                        </div>
                    
                                            <p>
                                                                                </p>
                                    </div>
                            </li>
                                <li class=

    CR Sortie Ecureuil 25/06/2022

    CR SORTIE au gouffre de l'écureuil du 25/06/2022

     

    Participants : Karine, Matthieu, Jean luc, Hervé, Olivier et Agnès

    TPST : 5h environ

    Arrivée vers 9h 30 sur place où nous attendait Karine ayant pu se joindre de nouveau à nous pour cette journée ! Petite mise en jambes avec une crêpe, un biscuit et le bon café de jean luc.

    Entrée grillagée à 50m de la voiture : TOP les marches d'approche comme ça!

    Équipement à partir de deux barres en croix avec une C35 qu'il ne fallait pas plus courte. Le reste du gouffre était déjà équipé mais longueurs de cordes calculées au plus juste, pas beaucoup de rabio pour faire une clef parfois !

    Beaux puits sans difficulté majeure qui demandaient juste un tout petit peu d'endurance, histoire de se remettre en forme avant cet été. Une étroiture qui a fait suer certains !

    Jolie galerie en bas avec 3 salles rondes bien concrétionnées. Matériel d'explo en cours au fond.

    Exercice de secours sur le dernier fractionnement avec remontée moulinette sur protrack où Agnès a (de nouveau!) sué à grosse gouttes pour remonter Olivier qui s'était cassé … un ongle! Heureusement qu'il était resté accroché à la corde d'entrée pour l'aider car elle doit améliorer sa technique. Merci à l'équipe d'avoir patiemment attendu... avant d'aller manger tous ensembles. Merci Karine pour le bon chocolat qui nous a permis de nous recharger en sels minéraux (K+!!!)

    Super journée, comme d'hab ! Sobre en plus !

  • CR Entrainement aux techniques secours falaise du Gaudins 04/06/2022

    nous étions 4 : Olivier, agnès et 2 ados. 8h30 à 13h30
    * Courte initiation (monte descente) pour les 2 jeunes qui étaient un peu frileux... ! à la vue du vide
    * Decrochement balancier sur gd longues. 
    * Mise en place d un palans avec protrac bloqueur et poulie rescue (pour remonter seul une charge lourde). 
    * Moulinette sur protrac ( pour aide à la montée ou descente en restant au frac). 
    * Auto moulinette sur poulie rescue (pour aide à la monte ou descente en venant contre la personne).
    * Montage d'un poulie bloqueur pour remplacer une protrac. 
    * Présentation de la micro trac. 
    * Révisions :  conversion, passage de nœud, progression sur vire très détendue...
    Super journée 
    ==> Reste plus qu'à !!

  • CR Speleo Castelette 07/05/2022

    La journée a commencé à 7h30 chez Oliver avec croissants gentiment menés par Bernard.

    Puis départ pour la Castelette où nous étions 6 : olivier, florian, sébastien, Bernard, Emanuel, Agnès.

    Parking à l’ombre pour sébastien qui avait mené une glacière pleine de ….bières !

    Entrée dans la grotte vers 10h après marche d’approche où j’ai pu tester le contenu de la trousse de secours après avoir trébûché sur une racine !! Zou mai le genou gauche, un peu plus haut que la blessure de fogo. Puis opération enfilage des combi néoprène ! whaaa! Un grand moment où certains n’avaient pas pris la peine d’essayer la combi avant de partir!

     

    Equipement de l’entrée par Olivier et Agnès puis le reste était en place en fixe.

    Passage de la voûte mouillante avec succès pour Emmanuel qui se faisait beaucoup de soucis avant d’attaquer le chaos,

    Dans le chaos où nous avons suivi le fil d’Ariane en nous faufilant à travers les blocs ce qui nous a fait un peu transpirer …

    Baptème pour Emmanuel et Agnès dans le bénitier. Magnifique et féérique cette blancheur sous cet éclairage.

    On a ensuite suivi la rivière avec des l’escalade en rechapp pour les plus doués (Emmanuel et moi) tandis que les plus grands grimpaient comme des araignées le long des parois. Baignade et plongeons dans des vasques, jolis gours, beaux canyons et concrétions…

    Passage de l’étroiture (certains sont passés par dessus) puis visite du métro avant de faire demi tour pour manger quelques minutes pour ne pas trop se refroidir. Nous avons tous envié la super bonne salade de pommes de terre de Bernard : bien grasse, texture moulinée !! Sébastien lui a même tendu sa boite de salade vide pour qu’il la lui remplisse tant il en avait envie !! Non… je blague, ça a servi à Bernard de contenant car il ne savait plus comment s’y prendre pour la manger.

    et direction le fond avec la source de l’huveaune.

    Magnifique plafond avec des fissures parallèles de stalagtites blanches.

     

    Retour en sens inverse de la rivière avec visite de la grande salle , puis choas, voûte, remontée, déséquipement par olivier et sortie sous le tonnerre qui grondait. Nous avons donc regagné les voitures sans nous changer à 0.05 km heure car Agnès boitante menait les troupes… juste avant les premières gouttes qui ne nous ont pas empêchés de déguster les bières de Séb.

     

    TPST : 7h

  • CR Speleo Saint Ser 09/04/2022

    CR Speleo Saint Ser 09/04/2022

    Nous étions 7 pour cette classique de la Sainte Victoire.

    Annabelle, Jimmy P., Jean-Luc, Jean-Louis, Florian, Olivier et Bernard qui s'est ajouté au dernier moment.

    Après un petit café amené par J-Luc pour attendre les derniers, on est vite monté jusqu’à la combe et la boite aux lettre tiré par Jimmy.

    Lutant contre le vent glacial, on se changent tous en 4ieme et Jean-Louis attaque l'escalade pour équiper.

    Une fois passé l'entrée il fait bien plus chaud et on peut discuter plus facilement.

    Les puits s’enchaînent sans difficultés jusqu'au P45 final.

    J-Louis l'équipe en oubliant un frac tellement il est subjugué par la beauté de ce puits (ou juste pour faire râler Bernard?) je le suit pour corriger pendant que Jimmy part équiper le puits parallèle.

    Soudains nous avons la surprise de voir débarquer 4 spéléo du GSP (Club de Marseille) venu équiper la cavité pour une deuxième équipe qui viendra dimanche.

    On se retrouve nombreux en bas du puits et les croisement sont parfois acrobatiques même avec deux cordes... Mais tout le monde s'en sort avec bonne humeur.

    J-Louis, Jimmy, et Florian visitent le puits parallèle et on remontent tous en haut du P45 pour manger alors que le GSP préfère manger dehors.

    Remonté facile avec même la visite de la petite sale bien concrétionnée et très belle a la base du puits du tonneau. Sauf pour Annabelle et Jean-Luc qui n'y ont pas pensé et Jean-Louis Florian et Bernard qui craignaient de rester coincé dans l'étroite entrée.

    On se regroupe a l'intérieur sous la boite aux lettres pour une photo et ne pas attendre trop longtemps dehors dans le vent toujours si fort.

    Vite changé, vite rentré aux voiture, on fait une petit film rapide que Bernard veut envoyer a Karine avant de se séparer.

    Une belle classique a refaire pour ceux qui ne la connaissent pas encore...

    Les photos c'est par ici : 20220409_La_boite_aux_lettres_Saint Ser

  • CR WE Albion du 26-27/03/2022

    Sortie Week-end plateau Albion Mars 2022


    Nous étions 9 pour ce WE sur le plateau d'Albion.
    Agnès, Anabelle, Jean-Louis, Jean-Luc, Florian, Hervé, Emmanuel et Olivier
    Rim, Seb, et Bernard ayant due renoncer pour des raison de santé...

    Rendez vous le vendredi soir au gîte de l'ASPA a St Christol avec un apéro pour attendre les dernier (le président et la secrétaire qui se font désirer).
    Un super repas préparé par Harry (un ancien du club, BE spéléo, qui gère maintenant le gîte pour ceux qui ne le connaissent pas), et une nuit agité par des ronflements mesurable sur Richter (parait-il...).

    Samedi matin pt déj a 7h30 pour une entrée dans le Julien (qui est juste au bord du village) prévue a 10h00. Le temps que Annabelle et Jimmy trouvent le gîte, qu'on se répartisse dans les voitures et qu'on y monte, on est quand même en avance.
    On en profite pour regarder l'entrée de l'aven des Neiges juste a coté. Il semble bien étroit et on est tous content d'entrer par la belle plaque d’égout qui ferme la large buse d'entrée du Jullien.
    10h00 Jean-Louis nous ouvre la marche sur la corde en place et c'est partit... Et on attend...
    9 a la suite, chaque frac prend du temps, et les 130m de petits puis enchaînés sont long a passer.
    La corde n'est pas très souple et quelques mousquetons de confort auraient été appréciés.
    Mais on arrive quand même en bas pour retrouver J-L qui piétine d'impatience.
    On laisse les kits du repas du soir et on part dans le méandre, le shunt avec ses étroitures pas étroites ( ;-) ), de belle concrétions, rognons de silex, fossiles d’huîtres... J-L et Olivier partent en avant pour équiper le P50 (tant redouté par Emmanuel et d'autres).
    Magnifique puits, facile a équiper si ce n'est qu'on se retrouve pendu dans le vide et qu'il faut attraper une prise au lasso pour atteindre le frac suivant...
    On se retrouve tous en bas puis en haut de l'éboulis pour manger dans la grande salle de l'Aze après 5h de descente.
    Annabelle, Jimmy, Jean-Louis et Floriant décident de poursuivre en équipant le P20 et la vire pour aller dans la galerie du Costard pendant que les autres commencent a remonter.

    Le P50 se passe bien, Emmanuel compte 137 pompage pour le monter, Hervé n'en peut plus, Jean-Luc insulte son pantin, Agnès est ravie et Olivier est content de ne pas avoir a le déséquiper.
    Le méandre passe trop bien, mieux qu'a l'aller, on se demande même si on est bien dans la même étroiture qu'a l'aller?
    On récupère les kit de repas du soir, mais à 18h personne n'a faim. On les a descendu pour rien il faut les remonter. :-(
    On laisse leur repas aux autres qui arriverons plus tard et on attaque la monté... interminable de frac. Mais combien il y en a? La buse en pvc de sortie semble irréelle tellement elle était attendue. Emmanuel sort en 1er, Olivier attend les autres dans le froid de la nuit, Hervé fini avec le baudrier aux genoux, Agnès est ravie et Jean-Luc jette son pantin...
    Les autres nous ont rattrapé, Florian sort juste après en râlant d'avoir eu le kit de repas du soir a remonté en plus de la corde du P50...
    Objectif -200 atteint pour l'équipe du fond. Objectif P50 atteint pour Emmanuel. Objectif grande explo réussi pour tous.
    Sortie a 8h00 pour le 1er, à 22h00 on est  de retour a l'ASPA.
    On mange notre pique-nique du soir a l'ASPA, avec un petit apéro pour fêter notre réussite, douche et une bonne nuit...

    Au réveil les courbatures semblent générales. Petit dej avec les conseil et anecdotes toujours aussi passionnantes d'Harry avant de charger les voitures et partit au Rousti.
    On vise le fond inconnu des participants du dernier stage perf / initiateur qui y ont pourtant bien passé 30h a chercher les collembolles, topographier ou initier...
    Agnès équipe le puits d'entré et en profite pour recevoir un petiot cours d'Harry sur le noeud de chaise avec clef Yosemite...
    Pont de singe, visite la pt salle concrétionée puis Jean-Louis part équiper le fond par l'étroiture étroite suivi par tous ou presque. On en oublie Jean-Luc qui, ne nous trouvant pas en sortant de la pt salle, part tout seul vers la sortie.
    Vire déjà équipée, mais main courante du puit un peut compliqué. Olivier prend le relais pour la suite... étroite, boueuse et de plus en plus resserrée. J-L et Agnes rejoignent et on dit aux autres de ne pas venir. Ce n'est vraisemblablement pas là.
    En remontant on aperçoit la lucarne qu'il fallait prendre pour atteindre la salle du lac... raté, se sera pour la prochaine fois...
    On sort par la grande conduite forcé et la trappe, et Floriant en profite pour étaler sa science des collemboles.
    On pique-nique dehors pour profiter du soleil et de la visite des gendarmes venu faire de la prévention incendie.
    Il n'est pas tard, Jean-Louis nous entraîne a la recherche du Rousti 2 et Rousti 3 qui sont en cours d'exploration et juste a coté (quand on sait ou ils sont).

    On se sépare vers 15h pour un retour a la maison.
    Nettoyage des cordes et kit bien boueux pour les plus chanceux (toujours les mêmes dirons certains)...

    Un super WE avec de super grottes et de supers participants a refaire très vite. On est pas obligé de faire un -200 a chaque fois non plus, mais le Souffleur ou l'Aubert me tentes bien...

    Les photos c'est par ici : 20220326 WE Albion Jullien et Rousti

  • CR Sortie Bataille du 05/03/2022

    Ce samedi nous étions 4 a Bataille pour déséquiper la cavité.

    Jean-Louis, Florian, Emmanuel et Olivier.

     

    Les cordes étaient vraiment hors d'age et pour certaines dans un piteux état.

    Certains équipements (mousquetons et plaquettes) étaient également complètement lèprosés.

    Nous avons sortie 7 kits de matériel comprenant la pharmacie qui était au camp pour vérifier les dates de péremptions. nous avons laissé un bidon pour préserver le réchaud (matériel perso) qui est resté au camp et oublié la bouteille d'air comprimé de secours qu'il fallait pourtant remonter pour la faire réviser.

     

    Une sortie physique pour tous pour remonter les 7 kits avec 2 kits pleins dans certaines montées, ou les 7 a la suite a hisser par la corde. Sans parler les passages bien accrocheurs du méandre des guerrier. Jean-Louis a même remonté le P50 avec 3 kit (pas encore plein bien sur ;) )

    Sortie a 15h30 juste a temps pour Emmanuel qui avait un rendez vous a Aix, et pour un repas frugal mais bienvenu pour les autres.

     

    La cavité est maintenant propre pour un ré-équipement aux normes si le club décide de poursuivre l'exploration ou si un autre club désire prendre le relais.

    Je vais faire un mail au CDSC13 et un courrier a la mairie de Puyloubier pour leur signaler que nous avons déséquipé.

  • 20211213 CR WE Saint-Marcel

    Super WE de déconnection à St Marcel! 

    La fête avant les fêtes : des décors idylliques scintillants sous terre et le champagne (et autres…) à flots

    Olivier, Florian, Sébastien, Bernard, Jean-Louis, Franck, Agnés, Rim, Hervé et moi (karine) étions présents tout le we ; Emmanuel nous a abandonné le samedi soir.

    Bravo aux 3 nouveaux (Rim, Hervé et Emmanuel) pour leur 9h de crapahut dans le réseau 1 samedi! Beaucoup de marche glissante et un peu de corde dont le fameux beau P10 dont le sortie n’est pas simple… Rim s’en souviendra

    Dimanche petite balade de 2h30 dans le réseau du lac, suivie d’un pique-nique des restes du we en plein soleil!

    On ressort toujours de Saint-Marcel avec plein de magnifiques paysages dans la tête, même si on la connaît déjà.

    Et pour certains, plein de bulles pétillantes dans la tête…

    Merci à Sébastien pour sa délicieuse bière faite maison

    Ci-dessous les cadavres des bouteilles (il manque les 12 petites de bière…) :

    Dscn1224

  • 20210814_compte rendu semaine vercors ASSE

    SYNTHESE SEMAINE CAMP ETE ASSE VERCORS 7 au 14 08 2021

    participants : Olivier, Bernard, Karine et Agnès
    camping aire naturelle 1 étoile "les réveillés" à la chapelle en vercors
    photos : karine et olivier
    Synthèse par Agnès (débutante, autonome sur corde depuis 1 an) avec commentaires techniques
    d'Olivier/karine


    samedi 7 08 21

    étude du ruissellement des eaux... sur les vitres de la voiture!
    Pluie tout l'AM avec éclaircie de 2h pour aller faire promenade vers grotte de Draye blanche
    météo peu clémente car nuit froide ( 5°C environ ?)

    dimanche 8 08 21

    scialet du pot du loup, -94m, TPST 3h30 environ, fiche topo de tristan GODET OK fiable
    entrée cavité en lisière de forêt, au début de prairie d' Herbouilly, marche approche 5mn
    série de puits avec tout petit lac en bas
    peu concrétionné mais équipement intéressant
    en bas du premier puit P19, court passage débouchant sur la forêt
    repas à l'extérieur
    AM : repérage entrée cavité pour lendemain et des ... coins à champignons !

    Lundi 9 08 21

    Gour fumant, -163m (arrêt à -106m) , TPST 4h environ, fiche topo de tristan GODET OK fiable
    entrée cavité près du bord de route, dans prairie herbouilly, marche approche 5mn
    série de puits, progression dans cavité assez "basse" aux parois assez étroites, nombreuses prises
    de pieds/"margelles" donc facile pour débutants
    assez concrétionné
    repas sous terre
    Commentaire Olivier : Arret avant le dernier puits faute de corde, les nombreuses variantes
    décrites dans la topo nous ont trompés dans la préparation des kits.
    Une trés belle grotte superbe et facile pour apprendre l'équipement sur AF avec utilisation de
    dyneema.

    Mardi 10 08 21

    repérage faisabilité de la " traversée des anciens" pour le lendemain suite aux fortes pluie de fin
    de semaine précédente.Obj : voir si passage clef était franchissable en sécurité
    scialet du brudour jusqu'au passage clef , TPST 5h30 environ, fiche topo OK
    entrée cavité en forêt, marche approche 30mn depuis bord de route
    , ramping dans flaques, puis réseau fossile avec grandes galeries ("métros") et belles concrétions,
    avant d'arriver à partie active (rivière de la bournette) avec bon débit jusqu'au passage clef
    franchissable sans problème.
    Explo jusqu'à la salle des ténèbres avant de faire demi tour car objectif atteint
    repas (ou plutôt goûter) à l'extérieur car TPST plus important que prévu
    AM repérage de entrée pour le lendemain

    Mercredi 11 08 21

    " traversée des anciens"
    trou des anciens vers scialet du brudour, TPST 14h, annoncée comme facile par Harry mais pas
    si évidente au final
    passage bas, étroiture assez sévère peu après entrée avec méandre de la "gentille fée" (ou de la
    méchante sorcière, tout dépend si on avait mangé beaucoup de clafoutis aux prunes/gateau au
    chocolat et tiramisu la veille !)
    Variété des "paysages" souterrains ce qui était magnifique
    lever 5h, départ camping 6h10, entrée cavité vers 8h30, sortie 22h30
    3 pauses "repas" soit 1h environ au total (dont mise combi néoprènes) avec soupe chaude, barres
    céréales, céréales, fruits secs salés...
    Couvertures survie, bougies n'ont pas été utiles
    Progression dans la partie active (rivière) durant 10h ce qui nous a fait apprécier partie sèche
    vers la galerie du vestiaire. Beaucoup de marche en opposition pour ne pas glisser.
    Choix de garder combi néoprène jusqu'à la sortie car il y avait encore quelques cascades après
    galerie du vestiaire
    Paysages magiques et variés, couleurs magnifiques...
    Commentaire Olivier : Sur la traversé, j'ajouterais que c'est vraiment une traversé de toute
    beauté, avec tout ce que la spéléo peut offrir...
    Un puit d'entrée grandiose, un méandre étroit et infernal, une rivière impressionnante, des
    concrétions magnifiques, des rappels à coté de cascades assourdissantes, de grandes salles
    chaotiques, des passages étroits en diaclase, un réseau fossile bien concrétionné, un métro avec
    une huitre rieuse et une remonté sur corde très courte...
    Mais aussi des vires beaucoup trop détendues pour les jeunes spéléo inexpérimentés, 4km de
    rivière interminable, de la boue blanche trés glissante qui se confond avec la roche et entraine les
    imprudents dans un bain forcé dans une eau à 4°, des passages bas dans les flaques boueuses...
    Tout ça pour dire qu'on était ravis mais quand même contents de sortir (de la rivière et du trou)
    On a failli sortir trop tard par rapport à notre estimation, 14h au lieu des 10 prévues on avait
    heureusement pris de la marge.
    Il n'y a pas de difficulté majeure, mais la longueur fait que ce n'est pas pour les débutants. Le
    choix de l'équipement de plongé est primordial. Il faut choisir entre porter seulement le bas de la
    néoprène pour garder du mouvement sur les vires ou la combi complète pour le risque de chute
    dans les oppositions pour éviter les vasques ou pour gagner du temps en traçant tout droit. Un
    choix difficile mais qui peut déterminer la vitesse de progression.
    Heureusement, la progression dans la rivière passe par de grandes longueurs plates avec
    seulement 10cm d'eau, car si il fallait tout faire en oppo ou dans l'eau se serait vraiment trop
    dur...
    L'équipement est correct (parfait quand il y a des chaines) mais les cordes fatiguées s'usent vite
    dans l'eau. Beaucoup de frottements, mais ce ne sont que des rappels. On a juste dû laisser une
    plaquette à la gare de triage pour ne pas avoir à repasser un passage glissant et hasardeux pour
    prendre le bon itinéraire mais dans l'ensemble le balisage n'est pas trop mal.

    NB :
    *Nécessite endurance et maîtrise du passage de vires notamment aérienne (surtout pour les
    débutants)
    *1 balise aurait été la bienvenue après galerie du vestaire
    *positions GPS incohérentes entre pévisionnelle et réelle

    Jeudi 12 08 21

    REPOS, marché fait à la chapelle par Karine et Agnès en vue de fêter la traversée (les ravioles
    au bleu sont vraiment trop bons et ont fait l'unanimité et comme on est gourmand on a fini par
    une pâtisserie)
    AM : lavage du matériel

    Vendredi 13 08 21

    journée "récupération" avec visite touristique de la grotte de Chorange et du site de Bournillon
    dont des bâtons datés de 500 ans plantés sur la paroi à 25m de hauteur nous ont fait faire du
    brainstorming !

    CONCLUSION :

    super semaine sportive au vert et au frais, apéros toujours au top !
    Camping où achat d'oeufs possible mais soumis au bon vouloir du renard.. ! Quant aux
    jetons de douches, flux tendu +++ donc mieux valait être prévoyant !
    Une super explo qui nous a comblés et a permis de constater que notre club est toujours
    actif et super soudé dans les difficultés comme dans les bons moments (une organisation de
    camping au poil ;) )
    A refaire, il y a d’autres supers traversées dans le Vercors (Saint de glace -> Trou qui
    souffle par exemple)…