ASSOCIATION SPELEOLOGIQUE DU SUD-EST

ASSOCIATION SPELEOLOGIQUE DU SUD-EST

Articles de assespeleo

    • Olivier ANTERRIEU
    • trets
  • CR Speleo Castelette 07/05/2022

    La journée a commencé à 7h30 chez Oliver avec croissants gentiment menés par Bernard.

    Puis départ pour la Castelette où nous étions 6 : olivier, florian, sébastien, Bernard, Emanuel, Agnès.

    Parking à l’ombre pour sébastien qui avait mené une glacière pleine de ….bières !

    Entrée dans la grotte vers 10h après marche d’approche où j’ai pu tester le contenu de la trousse de secours après avoir trébûché sur une racine !! Zou mai le genou gauche, un peu plus haut que la blessure de fogo. Puis opération enfilage des combi néoprène ! whaaa! Un grand moment où certains n’avaient pas pris la peine d’essayer la combi avant de partir!

     

    Equipement de l’entrée par Olivier et Agnès puis le reste était en place en fixe.

    Passage de la voûte mouillante avec succès pour Emmanuel qui se faisait beaucoup de soucis avant d’attaquer le chaos,

    Dans le chaos où nous avons suivi le fil d’Ariane en nous faufilant à travers les blocs ce qui nous a fait un peu transpirer …

    Baptème pour Emmanuel et Agnès dans le bénitier. Magnifique et féérique cette blancheur sous cet éclairage.

    On a ensuite suivi la rivière avec des l’escalade en rechapp pour les plus doués (Emmanuel et moi) tandis que les plus grands grimpaient comme des araignées le long des parois. Baignade et plongeons dans des vasques, jolis gours, beaux canyons et concrétions…

    Passage de l’étroiture (certains sont passés par dessus) puis visite du métro avant de faire demi tour pour manger quelques minutes pour ne pas trop se refroidir. Nous avons tous envié la super bonne salade de pommes de terre de Bernard : bien grasse, texture moulinée !! Sébastien lui a même tendu sa boite de salade vide pour qu’il la lui remplisse tant il en avait envie !! Non… je blague, ça a servi à Bernard de contenant car il ne savait plus comment s’y prendre pour la manger.

    et direction le fond avec la source de l’huveaune.

    Magnifique plafond avec des fissures parallèles de stalagtites blanches.

     

    Retour en sens inverse de la rivière avec visite de la grande salle , puis choas, voûte, remontée, déséquipement par olivier et sortie sous le tonnerre qui grondait. Nous avons donc regagné les voitures sans nous changer à 0.05 km heure car Agnès boitante menait les troupes… juste avant les premières gouttes qui ne nous ont pas empêchés de déguster les bières de Séb.

     

    TPST : 7h

  • CR Speleo Saint Ser 09/04/2022

    CR Speleo Saint Ser 09/04/2022

    Nous étions 7 pour cette classique de la Sainte Victoire.

    Annabelle, Jimmy P., Jean-Luc, Jean-Louis, Florian, Olivier et Bernard qui s'est ajouté au dernier moment.

    Après un petit café amené par J-Luc pour attendre les derniers, on est vite monté jusqu’à la combe et la boite aux lettre tiré par Jimmy.

    Lutant contre le vent glacial, on se changent tous en 4ieme et Jean-Louis attaque l'escalade pour équiper.

    Une fois passé l'entrée il fait bien plus chaud et on peut discuter plus facilement.

    Les puits s’enchaînent sans difficultés jusqu'au P45 final.

    J-Louis l'équipe en oubliant un frac tellement il est subjugué par la beauté de ce puits (ou juste pour faire râler Bernard?) je le suit pour corriger pendant que Jimmy part équiper le puits parallèle.

    Soudains nous avons la surprise de voir débarquer 4 spéléo du GSP (Club de Marseille) venu équiper la cavité pour une deuxième équipe qui viendra dimanche.

    On se retrouve nombreux en bas du puits et les croisement sont parfois acrobatiques même avec deux cordes... Mais tout le monde s'en sort avec bonne humeur.

    J-Louis, Jimmy, et Florian visitent le puits parallèle et on remontent tous en haut du P45 pour manger alors que le GSP préfère manger dehors.

    Remonté facile avec même la visite de la petite sale bien concrétionnée et très belle a la base du puits du tonneau. Sauf pour Annabelle et Jean-Luc qui n'y ont pas pensé et Jean-Louis Florian et Bernard qui craignaient de rester coincé dans l'étroite entrée.

    On se regroupe a l'intérieur sous la boite aux lettres pour une photo et ne pas attendre trop longtemps dehors dans le vent toujours si fort.

    Vite changé, vite rentré aux voiture, on fait une petit film rapide que Bernard veut envoyer a Karine avant de se séparer.

    Une belle classique a refaire pour ceux qui ne la connaissent pas encore...

    Les photos c'est par ici : 20220409_La_boite_aux_lettres_Saint Ser

  • CR WE Albion du 26-27/03/2022

    Sortie Week-end plateau Albion Mars 2022


    Nous étions 9 pour ce WE sur le plateau d'Albion.
    Agnès, Anabelle, Jean-Louis, Jean-Luc, Florian, Hervé, Emmanuel et Olivier
    Rim, Seb, et Bernard ayant due renoncer pour des raison de santé...

    Rendez vous le vendredi soir au gîte de l'ASPA a St Christol avec un apéro pour attendre les dernier (le président et la secrétaire qui se font désirer).
    Un super repas préparé par Harry (un ancien du club, BE spéléo, qui gère maintenant le gîte pour ceux qui ne le connaissent pas), et une nuit agité par des ronflements mesurable sur Richter (parait-il...).

    Samedi matin pt déj a 7h30 pour une entrée dans le Julien (qui est juste au bord du village) prévue a 10h00. Le temps que Annabelle et Jimmy trouvent le gîte, qu'on se répartisse dans les voitures et qu'on y monte, on est quand même en avance.
    On en profite pour regarder l'entrée de l'aven des Neiges juste a coté. Il semble bien étroit et on est tous content d'entrer par la belle plaque d’égout qui ferme la large buse d'entrée du Jullien.
    10h00 Jean-Louis nous ouvre la marche sur la corde en place et c'est partit... Et on attend...
    9 a la suite, chaque frac prend du temps, et les 130m de petits puis enchaînés sont long a passer.
    La corde n'est pas très souple et quelques mousquetons de confort auraient été appréciés.
    Mais on arrive quand même en bas pour retrouver J-L qui piétine d'impatience.
    On laisse les kits du repas du soir et on part dans le méandre, le shunt avec ses étroitures pas étroites ( ;-) ), de belle concrétions, rognons de silex, fossiles d’huîtres... J-L et Olivier partent en avant pour équiper le P50 (tant redouté par Emmanuel et d'autres).
    Magnifique puits, facile a équiper si ce n'est qu'on se retrouve pendu dans le vide et qu'il faut attraper une prise au lasso pour atteindre le frac suivant...
    On se retrouve tous en bas puis en haut de l'éboulis pour manger dans la grande salle de l'Aze après 5h de descente.
    Annabelle, Jimmy, Jean-Louis et Floriant décident de poursuivre en équipant le P20 et la vire pour aller dans la galerie du Costard pendant que les autres commencent a remonter.

    Le P50 se passe bien, Emmanuel compte 137 pompage pour le monter, Hervé n'en peut plus, Jean-Luc insulte son pantin, Agnès est ravie et Olivier est content de ne pas avoir a le déséquiper.
    Le méandre passe trop bien, mieux qu'a l'aller, on se demande même si on est bien dans la même étroiture qu'a l'aller?
    On récupère les kit de repas du soir, mais à 18h personne n'a faim. On les a descendu pour rien il faut les remonter. :-(
    On laisse leur repas aux autres qui arriverons plus tard et on attaque la monté... interminable de frac. Mais combien il y en a? La buse en pvc de sortie semble irréelle tellement elle était attendue. Emmanuel sort en 1er, Olivier attend les autres dans le froid de la nuit, Hervé fini avec le baudrier aux genoux, Agnès est ravie et Jean-Luc jette son pantin...
    Les autres nous ont rattrapé, Florian sort juste après en râlant d'avoir eu le kit de repas du soir a remonté en plus de la corde du P50...
    Objectif -200 atteint pour l'équipe du fond. Objectif P50 atteint pour Emmanuel. Objectif grande explo réussi pour tous.
    Sortie a 8h00 pour le 1er, à 22h00 on est  de retour a l'ASPA.
    On mange notre pique-nique du soir a l'ASPA, avec un petit apéro pour fêter notre réussite, douche et une bonne nuit...

    Au réveil les courbatures semblent générales. Petit dej avec les conseil et anecdotes toujours aussi passionnantes d'Harry avant de charger les voitures et partit au Rousti.
    On vise le fond inconnu des participants du dernier stage perf / initiateur qui y ont pourtant bien passé 30h a chercher les collembolles, topographier ou initier...
    Agnès équipe le puits d'entré et en profite pour recevoir un petiot cours d'Harry sur le noeud de chaise avec clef Yosemite...
    Pont de singe, visite la pt salle concrétionée puis Jean-Louis part équiper le fond par l'étroiture étroite suivi par tous ou presque. On en oublie Jean-Luc qui, ne nous trouvant pas en sortant de la pt salle, part tout seul vers la sortie.
    Vire déjà équipée, mais main courante du puit un peut compliqué. Olivier prend le relais pour la suite... étroite, boueuse et de plus en plus resserrée. J-L et Agnes rejoignent et on dit aux autres de ne pas venir. Ce n'est vraisemblablement pas là.
    En remontant on aperçoit la lucarne qu'il fallait prendre pour atteindre la salle du lac... raté, se sera pour la prochaine fois...
    On sort par la grande conduite forcé et la trappe, et Floriant en profite pour étaler sa science des collemboles.
    On pique-nique dehors pour profiter du soleil et de la visite des gendarmes venu faire de la prévention incendie.
    Il n'est pas tard, Jean-Louis nous entraîne a la recherche du Rousti 2 et Rousti 3 qui sont en cours d'exploration et juste a coté (quand on sait ou ils sont).

    On se sépare vers 15h pour un retour a la maison.
    Nettoyage des cordes et kit bien boueux pour les plus chanceux (toujours les mêmes dirons certains)...

    Un super WE avec de super grottes et de supers participants a refaire très vite. On est pas obligé de faire un -200 a chaque fois non plus, mais le Souffleur ou l'Aubert me tentes bien...

    Les photos c'est par ici : 20220326 WE Albion Jullien et Rousti

  • CR Sortie Bataille du 05/03/2022

    Ce samedi nous étions 4 a Bataille pour déséquiper la cavité.

    Jean-Louis, Florian, Emmanuel et Olivier.

     

    Les cordes étaient vraiment hors d'age et pour certaines dans un piteux état.

    Certains équipements (mousquetons et plaquettes) étaient également complètement lèprosés.

    Nous avons sortie 7 kits de matériel comprenant la pharmacie qui était au camp pour vérifier les dates de péremptions. nous avons laissé un bidon pour préserver le réchaud (matériel perso) qui est resté au camp et oublié la bouteille d'air comprimé de secours qu'il fallait pourtant remonter pour la faire réviser.

     

    Une sortie physique pour tous pour remonter les 7 kits avec 2 kits pleins dans certaines montées, ou les 7 a la suite a hisser par la corde. Sans parler les passages bien accrocheurs du méandre des guerrier. Jean-Louis a même remonté le P50 avec 3 kit (pas encore plein bien sur ;) )

    Sortie a 15h30 juste a temps pour Emmanuel qui avait un rendez vous a Aix, et pour un repas frugal mais bienvenu pour les autres.

     

    La cavité est maintenant propre pour un ré-équipement aux normes si le club décide de poursuivre l'exploration ou si un autre club désire prendre le relais.

    Je vais faire un mail au CDSC13 et un courrier a la mairie de Puyloubier pour leur signaler que nous avons déséquipé.

  • 20211213 CR WE Saint-Marcel

    Super WE de déconnection à St Marcel! 

    La fête avant les fêtes : des décors idylliques scintillants sous terre et le champagne (et autres…) à flots

    Olivier, Florian, Sébastien, Bernard, Jean-Louis, Franck, Agnés, Rim, Hervé et moi (karine) étions présents tout le we ; Emmanuel nous a abandonné le samedi soir.

    Bravo aux 3 nouveaux (Rim, Hervé et Emmanuel) pour leur 9h de crapahut dans le réseau 1 samedi! Beaucoup de marche glissante et un peu de corde dont le fameux beau P10 dont le sortie n’est pas simple… Rim s’en souviendra

    Dimanche petite balade de 2h30 dans le réseau du lac, suivie d’un pique-nique des restes du we en plein soleil!

    On ressort toujours de Saint-Marcel avec plein de magnifiques paysages dans la tête, même si on la connaît déjà.

    Et pour certains, plein de bulles pétillantes dans la tête…

    Merci à Sébastien pour sa délicieuse bière faite maison

    Ci-dessous les cadavres des bouteilles (il manque les 12 petites de bière…) :

    Dscn1224

  • 20210814_compte rendu semaine vercors ASSE

    SYNTHESE SEMAINE CAMP ETE ASSE VERCORS 7 au 14 08 2021

    participants : Olivier, Bernard, Karine et Agnès
    camping aire naturelle 1 étoile "les réveillés" à la chapelle en vercors
    photos : karine et olivier
    Synthèse par Agnès (débutante, autonome sur corde depuis 1 an) avec commentaires techniques
    d'Olivier/karine


    samedi 7 08 21

    étude du ruissellement des eaux... sur les vitres de la voiture!
    Pluie tout l'AM avec éclaircie de 2h pour aller faire promenade vers grotte de Draye blanche
    météo peu clémente car nuit froide ( 5°C environ ?)

    dimanche 8 08 21

    scialet du pot du loup, -94m, TPST 3h30 environ, fiche topo de tristan GODET OK fiable
    entrée cavité en lisière de forêt, au début de prairie d' Herbouilly, marche approche 5mn
    série de puits avec tout petit lac en bas
    peu concrétionné mais équipement intéressant
    en bas du premier puit P19, court passage débouchant sur la forêt
    repas à l'extérieur
    AM : repérage entrée cavité pour lendemain et des ... coins à champignons !

    Lundi 9 08 21

    Gour fumant, -163m (arrêt à -106m) , TPST 4h environ, fiche topo de tristan GODET OK fiable
    entrée cavité près du bord de route, dans prairie herbouilly, marche approche 5mn
    série de puits, progression dans cavité assez "basse" aux parois assez étroites, nombreuses prises
    de pieds/"margelles" donc facile pour débutants
    assez concrétionné
    repas sous terre
    Commentaire Olivier : Arret avant le dernier puits faute de corde, les nombreuses variantes
    décrites dans la topo nous ont trompés dans la préparation des kits.
    Une trés belle grotte superbe et facile pour apprendre l'équipement sur AF avec utilisation de
    dyneema.

    Mardi 10 08 21

    repérage faisabilité de la " traversée des anciens" pour le lendemain suite aux fortes pluie de fin
    de semaine précédente.Obj : voir si passage clef était franchissable en sécurité
    scialet du brudour jusqu'au passage clef , TPST 5h30 environ, fiche topo OK
    entrée cavité en forêt, marche approche 30mn depuis bord de route
    , ramping dans flaques, puis réseau fossile avec grandes galeries ("métros") et belles concrétions,
    avant d'arriver à partie active (rivière de la bournette) avec bon débit jusqu'au passage clef
    franchissable sans problème.
    Explo jusqu'à la salle des ténèbres avant de faire demi tour car objectif atteint
    repas (ou plutôt goûter) à l'extérieur car TPST plus important que prévu
    AM repérage de entrée pour le lendemain

    Mercredi 11 08 21

    " traversée des anciens"
    trou des anciens vers scialet du brudour, TPST 14h, annoncée comme facile par Harry mais pas
    si évidente au final
    passage bas, étroiture assez sévère peu après entrée avec méandre de la "gentille fée" (ou de la
    méchante sorcière, tout dépend si on avait mangé beaucoup de clafoutis aux prunes/gateau au
    chocolat et tiramisu la veille !)
    Variété des "paysages" souterrains ce qui était magnifique
    lever 5h, départ camping 6h10, entrée cavité vers 8h30, sortie 22h30
    3 pauses "repas" soit 1h environ au total (dont mise combi néoprènes) avec soupe chaude, barres
    céréales, céréales, fruits secs salés...
    Couvertures survie, bougies n'ont pas été utiles
    Progression dans la partie active (rivière) durant 10h ce qui nous a fait apprécier partie sèche
    vers la galerie du vestiaire. Beaucoup de marche en opposition pour ne pas glisser.
    Choix de garder combi néoprène jusqu'à la sortie car il y avait encore quelques cascades après
    galerie du vestiaire
    Paysages magiques et variés, couleurs magnifiques...
    Commentaire Olivier : Sur la traversé, j'ajouterais que c'est vraiment une traversé de toute
    beauté, avec tout ce que la spéléo peut offrir...
    Un puit d'entrée grandiose, un méandre étroit et infernal, une rivière impressionnante, des
    concrétions magnifiques, des rappels à coté de cascades assourdissantes, de grandes salles
    chaotiques, des passages étroits en diaclase, un réseau fossile bien concrétionné, un métro avec
    une huitre rieuse et une remonté sur corde très courte...
    Mais aussi des vires beaucoup trop détendues pour les jeunes spéléo inexpérimentés, 4km de
    rivière interminable, de la boue blanche trés glissante qui se confond avec la roche et entraine les
    imprudents dans un bain forcé dans une eau à 4°, des passages bas dans les flaques boueuses...
    Tout ça pour dire qu'on était ravis mais quand même contents de sortir (de la rivière et du trou)
    On a failli sortir trop tard par rapport à notre estimation, 14h au lieu des 10 prévues on avait
    heureusement pris de la marge.
    Il n'y a pas de difficulté majeure, mais la longueur fait que ce n'est pas pour les débutants. Le
    choix de l'équipement de plongé est primordial. Il faut choisir entre porter seulement le bas de la
    néoprène pour garder du mouvement sur les vires ou la combi complète pour le risque de chute
    dans les oppositions pour éviter les vasques ou pour gagner du temps en traçant tout droit. Un
    choix difficile mais qui peut déterminer la vitesse de progression.
    Heureusement, la progression dans la rivière passe par de grandes longueurs plates avec
    seulement 10cm d'eau, car si il fallait tout faire en oppo ou dans l'eau se serait vraiment trop
    dur...
    L'équipement est correct (parfait quand il y a des chaines) mais les cordes fatiguées s'usent vite
    dans l'eau. Beaucoup de frottements, mais ce ne sont que des rappels. On a juste dû laisser une
    plaquette à la gare de triage pour ne pas avoir à repasser un passage glissant et hasardeux pour
    prendre le bon itinéraire mais dans l'ensemble le balisage n'est pas trop mal.

    NB :
    *Nécessite endurance et maîtrise du passage de vires notamment aérienne (surtout pour les
    débutants)
    *1 balise aurait été la bienvenue après galerie du vestaire
    *positions GPS incohérentes entre pévisionnelle et réelle

    Jeudi 12 08 21

    REPOS, marché fait à la chapelle par Karine et Agnès en vue de fêter la traversée (les ravioles
    au bleu sont vraiment trop bons et ont fait l'unanimité et comme on est gourmand on a fini par
    une pâtisserie)
    AM : lavage du matériel

    Vendredi 13 08 21

    journée "récupération" avec visite touristique de la grotte de Chorange et du site de Bournillon
    dont des bâtons datés de 500 ans plantés sur la paroi à 25m de hauteur nous ont fait faire du
    brainstorming !

    CONCLUSION :

    super semaine sportive au vert et au frais, apéros toujours au top !
    Camping où achat d'oeufs possible mais soumis au bon vouloir du renard.. ! Quant aux
    jetons de douches, flux tendu +++ donc mieux valait être prévoyant !
    Une super explo qui nous a comblés et a permis de constater que notre club est toujours
    actif et super soudé dans les difficultés comme dans les bons moments (une organisation de
    camping au poil ;) )
    A refaire, il y a d’autres supers traversées dans le Vercors (Saint de glace -> Trou qui
    souffle par exemple)…